Un dimanche à la campagne

Au Havre, j’adorais le dimanche. Aucune voiture dans les rues, un silence quasi-absolu que seuls les cris des mouettes venaient rompre, l’impression que le temps s’est arrêté et que le monde a cessé de tourner le temps d’une journée… En tant que libérale pleinement assumée, je suis 100% favorable à l’ouverture des commerces le dimanche —pour ceux qui le souhaitent bien entendu— mais je dois avouer que les grands moments de bonheur dans ma vie ont souvent eu lieu lors de mes « promenades dominicales ». Trouver une boulangerie ouverte et y acheter une baguette fraîche, se faire un jambon-beurre et le manger devant le 13 heures en savourant chaque bouchée, puis aller se balader près de la plage ou bien dans la ville-haute, et voir les Havrais prendre soin de la maison qu’ils ont peut-être achetée à la sueur de leur front, repeindre sa façade, tondre la pelouse…

Je peux comprendre pourquoi les Français sont si attachés à leur dimanche, car il flotte en ce jour une atmosphère vraiment particulière, un parfum de sérénité qu’on ne retrouve aucun autre jour de la semaine. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles je veux rester en France plus tard, malgré toutes les exhortations à quitter le pays que j’ai pu recevoir. Même si nous allons dans le mur, même si le pays fait faillite, même si le ras-le-bol grandissant se transforme en une deuxième Révolution, j’ai le sentiment tenace que rien ni personne ne pourra jamais venir troubler la tranquillité du dimanche et faire de ce jour singulier un jour comme les autres. Je ne dirai peut-être plus cela dans cinq ans, mais à l’heure actuelle, à une fiscalité plus clémente je préfère mille fois un bon jambon-beurre.

Aujourd’hui étant mon tout premier dimanche au Japon, je ne pouvais pas ne pas faire d’articles dessus ! A cause du décalage horaire, le réveil fut assez laborieux, mais une fois un grand verre d’eau avalé et la tenue adéquate enfilée, j’étais partie pour mon footing ! :)

L’avantage d’être en banlieue de Tokyo —pour ne pas dire à la campagne—, c’est qu’il y a plein de parcs aux environs de l’université. Voici des petites cartes pour vous aider à mieux visualiser où je me trouve exactement par rapport au coeur de Tokyo:

A gauche, vous pouvez voir mon université, qui se situe à environ 35-40 minutes en train de Shinjuku et de Shibuya, deux quartiers très populaires et animés de Tokyo.

Les environs verdoyants de mon campus, avec plusieurs parcs et un petit aéroport de campagne.

Les environs verdoyants de mon campus, avec plusieurs parcs et un petit aéroport de campagne.

Cette fois-ci, j’ai réussi à ne pas me perdre (la ballade de deux heures hier qui s’est finie à la tombée de la nuit m’a suffit…) et à visiter en petites foulées les deux parcs situés à droite de la ligne de train, du côté de mon campus, et tout cela sous un beau ciel bleu et un soleil radieux. Que demander de plus ? :)

Aussi, une petite particularité dont je voulais vous parler, c’est qu’ici, il est quasiment impossible de faire la grasse matinée (heureusement, ce n’est pas du tout mon genre) ! En effet, dès 8 heures —voire peut-être même plus tôt— on est réveillé par les cris des enfants et les sifflets des entraîneurs de foot sur les terrains juste à côté de l’université, ainsi que par les encouragements au mégaphone (qui, du coup, t’encouragent aussi à te bouger les fesses et sortir du lit). Au Japon, les week-ends ont l’air d’être vraiment consacrés au sport, qui semble pratiqué de manière très sérieuse: on approche de l’heure du déjeuner et je vois toujours autant de petites silhouettes s’activer sur les pelouses !

Quant à moi, je dois me préparer pour le test de placement de demain matin, afin de ne pas me retrouver avec 10 heures par semaine de cours intensif pour débutants… Mais avant cela, direction la station Tobitakyu pour un déjeuner entre Français chez Sukiya (chaîne dont je vous reparlerai par la suite), histoire de se mettre bien avant le commencement des cours et le début des choses sérieuses !   (^-^)_日

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s