Asakusa (浅草)

Quartier populaire abritant le plus vieux temple de Tokyo et où règne encore dans les rues l’esprit traditionnel du « vieil Edo ».

L’une de nos plus belles journées à Tokyo fut celle passée à Asakusa, quartier situé à l’est du centre-ville le long de la rivière Sumida. Durant la période Edo (1603-1867), il était localisé hors des limites de la ville et abritait de nombreux lieux de divertissements, dont la majorité des théâtres kabuki. Partiellement détruit pendant la guerre puis reconstruit, il est aujourd’hui très prisé des touristes pour ses temples, dont le célèbre Sensō-ji (temple bouddhiste construit au 7ème siècle et dédié à la déesse bodhisattva Kannon), la longue Kappabashi-dōri (ou « rue des restaurateurs », avec ses 160 boutiques de fournitures de cuisine), ses nombreux restaurants et petites échoppes artisanales, ou encore la Tokyo Skytree culminant à 634 mètres de hauteur.
M’y rendre pour la seconde fois en compagnie de ma mère et ma soeur m’a permis de totalement redécouvrir ce quartier situé entre tradition et modernité, dont le charme des petites rues et l’atmosphère sereine des temples n’ont laissé aucune de nous trois indifférentes. N’ayant pas prévu d’y aller à la base, cet après-midi ensoleillé passé à flâner dans les ruelles et les échoppes, à la fois hors du temps et loin de l’animation parfois pesante du centre-ville, fut donc un imprévu fort heureux !  (◠‿◠✿)

Pour accéder au temple Sensō-ji, il faut passer sous l’énorme lampion de la Kaminarimon (litt. « porte du tonnerre »), puis parcourir la Nakamise-dōri, rue bordée d’échoppes de souvenirs, d’objets traditionnels et de spécialités culinaires. A la fin, vous arrivez directement devant l’imposant temple, au beau milieu de la fumée des encens et des stands de prédictions et autres grigris porte-bonheur.
Bien que Sensō-ji soit un site remarquable et un passage obligé lorsqu’on se rend à Asakusa, ce serait commettre une erreur de limiter ce quartier à ces temples. Ce qui constitue selon moi l’intérêt et le charme d’Asakusa, c’est justement ce subtil mélange de tradition et de modernité, le fait de pouvoir passer en un clin d’oeil de la quiétude d’un temple à l’animation des allées commerçantes, du silence religieux aux cris des boutiquiers, des odeurs culinaires à celle des encens…
Parce que c’est encore en se baladant qu’on saisit le mieux tous ces contrastes et les différentes atmosphères qui cohabitent de manière étonnamment harmonieuse, je vous laisse avec cette vidéo qui saura sûrement vous en parler mieux que moi !  (•͈ᴗ•͈๑)

Je suis fière d’annoncer que mon blog compte désormais 40 articles ! Plus de 1900 visites depuis 14 pays différents, ça dépasse de loin toutes mes espérances… Sans vous, chers lecteurs, rien de tout ceci n’aurait été possible. Je n’ai donc qu’un mot à dire: MERCI !ヾ( ❀◕◡◕ฺฺ )ノ

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s