En haut du Mont Jinba 陣馬

Départ: Takao-san (599m) Arrivée: Jinba-san (857m) 18,5 kilomètres

Trois heures pour parcourir les 18,5 kilomètres reliant Takao-san (599m) à Jinba-san (857m)

Les Japonais sont connus pour avoir très peu de vacances et , malheureusement pour eux,ceci est loin d’être une légende. La Golden Week est donc le grand évènement dans l’année, beaucoup en profitant pour partir à l’étranger, visiter le Japon ou bien retourner dans leur famille. Pour ma part, j’ai décidé d’en profiter avant que la saison des pluies (梅雨, tsuyu) ne débute en allant prendre un grand bol d’air frais à la montagne!

A Takao-san (高尾山), plus précisément, où j’étais déjà allée au moment des momiji, les fameux érables rouges. Mais cette fois-ci, je ne me suis pas arrêtée au sommet de Takao et ai décidé d’emprunter le Takao-Jinba Trail, soit la plus longue randonnée possible pour laquelle il était conseillé de prévoir au minimum 5h30. Je ne sais pas si ce sont les temps de trajet conseillés qui sont légèrement surestimés, ou bien moi qui marche à un rythme d’hystérique (sans doute un peu les deux), mais j’arrivai au sommet de Takao-san en seulement une demi-heure au lieu des 90 minutes recommandées, et mis environ trois heures pour atteindre le mont Jinba. Le chemin fut beaucoup moins ardu que je m’y attendais et les panoramas tout au long de ce dernier furent d’une beauté à couper le souffle. La météo était idéale: ciel bleu, grand soleil et une chaleur encore supportable. Et rien de mieux pour clore cette randonnée parfaite que de savourer mes deux onigiris au saumon tranquillement assise sur l’herbe, perchée à 857 mètres d’altitude, avec devant mes yeux l’un des plus beaux paysages qu’il m’a été donné de voir dans ma vie.
Nous n’avons beau n’être que de passage sur cette Terre, mais c’est lors de journées comme celle-ci qu’on réalise que la durée de ce passage n’est pas une donnée absolue, et qu’il ne tient qu’à nous de transformer cette brièveté en intensité, en vivant chaque jour comme s’il devait se répéter à l’infini sans qu’on n’y veuille changer la moindre seconde.

Publicités

3 réflexions au sujet de « En haut du Mont Jinba 陣馬 »

  1. Ping : En haut du Mont Ōyama (大山) | Breaking the eggs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s