Kurayami Matsuri (くらやみ祭)

Le Kurayami Matsuri (Darkness Festival) à Fuchū, le 5 Mai 2015.

Mardi dernier, ma voisine italienne Rachele m’a proposé d’aller à Fuchū pour le Kurayami Matsuri (Festival des Ténèbres), au temple Ohkunitama, l’un des plus anciens de la capitale. C’était la première fois que j’assistais à un festival traditionnel, avec le défilement des immenses tambours et des mikoshi (sanctuaires portatifs), au milieu d’une foule dense et compacte, éclairée par des centaines de lanternes. Arrivées un peu en avance, nous avons pu être aux premières loges pour profiter du spectacle; mais au bout d’environ une heure, voyant que les derniers mikoshi ne se pressaient pas pour arriver, nous avons décidé de s’extirper de la foule pour profiter d’une autre caractéristique des festivals au Japon toute aussi importante, à savoir une incroyable abondance de nourriture étalée devant nos yeux dans un dédale de stands servant des mets plus alléchants les uns que les autres, et entre lesquels on se plaît à déambuler, guidés par les délicieuses effluves, comme dans un labyrinthe édénique dont on ne voudrait jamais sortir…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s